Comment consommer moins de carburant?

Avec la hausse des prix du carburant, la part de budget dédiée aux déplacements augmente et le pouvoir d’achat se trouve fortement impacté. Si nous sommes tributaires du prix de vente du carburant, nous pouvons toutefois réfléchir à comment consommer moins d’essence pour faire des économies. Enjoy-the-road vous présente 15 conseils pour consommer moins de carburant

1. Adoptez une conduite souple

Plus votre conduite est souple, moins vous demandez d’efforts inutiles à votre moteur. Ainsi, il a besoin de moins d’énergie pour faire avancer le véhicule, ce qui influe sur votre consommation d’essence. Évitez donc les coups d’accélérateur et les freinages intempestifs. Préférez rétrograder plutôt que freiner et ne faites pas monter le moteur dans les tours. Plus le régime de votre moteur est haut, plus vous consommez. C’est l’un des principes fondamentaux de l’éco-conduite, une manière plus écologique et économique de conduire son véhicule. 

2. Anticipez

Lors de vos trajets en voiture, vous devez toujours avoir une longueur d’avance. Observez la route et portez votre regard loin devant, vous pourrez ainsi prévoir vos prochaines actions. Un feu qui passe au rouge, un enfant qui s’apprête à traverser, une portière qui s’ouvre et déborde sur la chaussée, autant d’éléments qui vont entraîner des coups de frein brutaux. En plus de réduire votre consommation, l’anticipation en voiture améliore grandement votre sécurité et celle des autres usagers de la route.

3. Coupez le moteur à l’arrêt

On a tous entendu l’expression « allez, un litre de perdu ! » lorsqu’une voiture cale. Si elle était en partie vraie avec les vieilles voitures, les performances des nouveaux moteurs permettent de stopper et redémarrer sans perdre de carburant. Pour des arrêts supérieurs à une minute, préférez donc couper le contact. Que ce soit dans les bouchons, au feu rouge ou pour attendre un ami, vous ferez des économies en arrêtant le moteur. C’est le principe des systèmes Start and Go ou Start&Stop présents sur la plupart des véhicules neufs.

4. Utilisez l’airco avec parcimonie

Pour fonctionner, le système airco a besoin d’énergie. Le compresseur est actionné par une courroie, elle-même entraînée par le moteur. Chaque fois que vous mettez l’airco en route, vous demandez plus d’efforts à votre moteur ! Sachez que rouler sans climatisation représente 30 % d’économies en ville et 15 % sur route.  S’il est préférable de rouler fenêtres ouvertes à faible vitesse pour éviter une surconsommation de carburant liée à la climatisation, le phénomène s’inverse à grande vitesse. Sur autoroute, vous choisirez donc de rouler fenêtres fermées.

Pour moins utiliser la clim, pensez aussi à l’éteindre avant de descendre du véhicule, elle ne se remettra pas automatiquement en route au démarrage.

5. Actionnez le régulateur de vitesse

Si votre véhicule en est équipé, utilisez le régulateur de vitesse. En le réglant correctement, il maintiendra non seulement la vitesse de croisière, mais aussi le régime du moteur. Votre conduite sera plus stable, sans accélération ou freinage inopportun, avec pour effet une baisse de votre consommation de carburant. Vigilance : en montée, le régulateur a tendance à faire accélérer la voiture pour conserver la vitesse. Il est alors plus économique de le désactiver et de prendre le relais pour trouver le régime moteur le plus économique.

6. Optez pour le frein moteur plutôt que le point mort

Contrairement aux idées reçues, rouler au point mort demande de l’énergie au moteur, car il a besoin de carburant pour maintenir son ralenti.

7. Recherchez l’aérodynamisme

Sur autoroute, la perte d’aérodynamisme peut provoquer une augmentation de 5 % de la consommation d’essence. Évitez donc les accessoires superflus qui peuvent ralentir votre véhicule à cause de la prise au vent. De la même manière que vous ne rouleriez pas avec une remorque vide, ne conservez pas les barres de toit ou le porte-vélo si vous n’en avez pas l’utilité. 

8. Réduisez votre vitesse

En abaissant votre vitesse de 10 kilomètres par heure, vous économisez en moyenne (selon les véhicules) environ un litre d’essence tous les cent kilomètres. C’est le cas en roulant à 110 km/h au lieu de 120 sur autoroute, et vous ne perdez alors que 4 minutes par 100 kilomètres, un temps négligeable par rapport à vos économies de carburant. Sachez également que la consommation augmente de manière exponentielle avec la vitesse.

9. Contrôlez la pression de vos pneus

Des pneus légèrement sous-gonflés peuvent entraîner une surconsommation de carburant de l’ordre de 4 %. Avec une pression trop basse, ils s’usent également plus vite, entraînant des frais supplémentaires pour votre véhicule. La pression optimale à froid est indiquée à l’intérieur de la portière conducteur. Si vous avez déjà roulé, ajoutez 0,3 bar à la valeur inscrite. Même chose si vous prévoyez un trajet sur autoroute, ou si votre véhicule est chargé. Il existe aussi des pneus basse consommation qui permettent d’économiser jusqu’à un litre de carburant tous les 200 kilomètres. Si vous devez vous équiper de nouveaux pneus, choisissez des pneus avec un bon indice efficacité de carburant. La différence entre une classe G et une classe A pour un jeu complet de pneus pourrait réduire la consommation de carburant jusqu’à 7,5%.

10. Prenez soin de votre véhicule

Faites entretenir le filtre à air et vidanger votre voiture régulièrement. Le simple fait d’avoir un filtre à air encrassé peut faire augmenter votre facture de carburant. Et plus vous attendez entre 2 vidanges, plus l’huile de moteur va être sale et perdre son pouvoir lubrifiant. Votre moteur rencontrera une résistance accrue et aura besoin d’énergie supplémentaire, donc de plus de carburant, pour fonctionner correctement. N’hésitez pas à vous rendre dans votre centre Auto5 pour effectuer les entretiens et les vidanges de votre véhicule.

Encore mieux, Auto5 propose la formule MonEntretien Eco-contrôle. Un entretien selon les recommandations constructeurs dans lequel nous ajoutons un Eco-contrôle qui détectera les anomalies moteur, indétectables par l’entretien classique .Après un éco-contrôle et les corrections adaptées effectuées, votre véhicule peut consommer jusqu’à 11% de carburant de moins. Sur le long terme, et même sur le moyen d’ailleurs, cela représente une note conséquente sur le budget essence. Avec un coût moyen d’essence entre 80 et 120€ par mois, ces 11% peuvent vite représenter plus de 150€ d’économie par an. Avec MonEntretien Eco-contrôle, nous vous assurons de ramener votre moteur au plus près de ses performances d’origine. Votre voiture polluera moins, consommera moins et roulera plus longtemps.

11. Servez-vous d’un GPS

Vous trouverez facilement le chemin le plus court, et qui dit moins de kilomètres dit moins d’essence consommée. Un GPS vous fera aussi éviter les embouteillages, un moment critique pour la consommation de carburant.

12. Trouvez la station la moins chère

En connaissant la station la moins chère dans votre région, vous économiserez de précieux centimes. À raison de 10 centimes économisés par litre, pour un plein de 50 litres et deux pleins par mois, l’économie s’élève à 120 euros par an. De quoi payer l’entretien de votre véhicule !

13. Videz votre coffre

Cela peut sembler évident, mais on a souvent tendance à conserver des objets inutiles dans son coffre, et plus la voiture est légère, moins elle a besoin d’énergie et de carburant pour avancer.

14. Changez vos habitudes

La voiture s’est tellement imposée à nous qu’on a tendance à l’utiliser tout le temps. Avant chaque trajet, posez-vous la question de savoir si prendre la voiture est vraiment judicieux. Pour les trajets de moins d’un kilomètre, la surconsommation est de 45 %. En laissant la voiture au garage, vous économisez de l’argent et pratiquez en même temps une activité physique bonne pour la santé. Pensez aussi à privilégier le covoiturage  ou les transports en commun pour les trajets plus longs.

15. Et si vous passiez au vélo électrique ?

Les vélos électriques sont de plus en plus populaires et performants. Ils vous permettent de faire du sport sur le trajet du travail et l’assistance électrique est là pour vous aider à surmonter les petits coups de fatigue qui pourraient survenir sur la route. Bien entretenus, votre vélo électrique et sa batterie peuvent d’ailleurs vous accompagner pendant de très nombreux trajets ! Pensez donc à bien entretenir votre vélo électrique afin d’en allonger la durée de vie !