Les plus belles routes de vacances en Europe

29 juillet 2019

Envie de partir en voyage en voiture ou en moto cette année ? Mais vous ne savez pas vraiment où aller. Les trajets en voiture peuvent parfois être assez long, et quoi de mieux pour passer le temps que d’admirer de beaux paysages ? Découvrez dans cet article les plus belles routes de France, d’Allemagne et d’Espagne.

France, Allemagne, Espagne… que choisir ?

Première destination : la France

Commençons par la côte française avec les 3 corniches. Ces trois routes relient Nice à Menton, près de la frontière italienne. Perchées à différentes hauteur, elles offrent chacun une vue différente sur le littoral. Nous vous conseillons donc d’alterner les 3 routes : la basse corniche (100m de la mer), la moyenne corniche (300m) et la grande corniche (500m).

Empruntons ensuite la route mythique de Napoléon. Suivez la N85, sur 325 kilomètres, au départ de Cannes jusqu’à Grenoble, en passant par Grasse, Castellane, Digne-les-Bains, Gap et bien d’autres.

Pour finir tout en fraîcheur, traversez les Pyrénées sur la route des cols. Cette route relie l’Atlantique à la Méditerranée, en passant par 34 des plus beaux cols des Pyrénées. Le voyage débute à d’Hendaye, en Pyrénées-Atlantiques et fini à Cerbère, en Pyrénées-Orientales. La route fait 942 km, assurez-vous donc de bien prévoir plusieurs étapes pour profiter au maximum de ces magnifiques paysages.

Deuxième destination : l’Allemagne

Un peu de féérie pour commencer, la route romantique (die Romantisch Strae) est une des plus belles routes panoramiques du monde. Elle offre une vue imprenable sur l’Allemagne du Sud, avec ses villages médiévaux, ses villes impériales, les châteaux de Louis II de Bavière et ses paysages boisés et alpins de la Bavière. Longue de plus ou moins 370 km, elle prend son départ à Wurtzbourg et se termine à Füssen, près de la frontière autrichienne.

La route suivante, la route allemande des Alpes (Deutsche Alpenstrae) se trouve également en Bavière. Mais celle-ci démarre de Lindau, au bord du Lac-de-Constance, pour finir à Berchtesgaden, à proximité de la frontière autrichienne. Cette route de 450 km traverse des paysages incroyables et divers, des petites villages, une vingtaine de lacs de montagne, ainsi que des châteaux, forteresses et abbayes.

La dernière route n’est autre que la route des crêtes de la Forêt-Noire, la route B500. Cette route d’une soixantaine de kilomètres est la plus ancienne et la plus typique des routes de la Forêt-Noire. Elle passe entre les montagnes et offre une magnifique vue sur la plaine du Rhin, jusqu’aux ballons de Vosges. Le parcours débute à Baden-Baden, la très célèbre station thermale allemande, et prend fin à Freudenstadt.

Troisième et dernière destination : l’Espagne

Attaquons directement avec une route pleine de culture : la route de l’Argent (via de la Plata). Elle traverse l’ouest de l’Espagne du nord au sud, en suivant les traces d’une ancienne voie romaine à travers les montages et vallées. Elle fut créée à la fin de l’âge de bronze et l’autoroute A66 a été construite en suivant le même axe. Elle fait la liaison sur 800 km entre Séville et Gijón.

Partons du côté sud de l’Espagne, avec la route des villages blancs d’Andalousie. Un itinéraire de 200 km qui relie Cadix à Malaga, au milieu d’un paysage couvert de champs de blés et d’oliviers, et surtout de pueblos blancos, villages blancs.

Finissons sur deux petits tronçons de route, de respectivement 24 et 12 km. Le premier suit la route ALP-822, de San José (Almeria – Andalousie) à Cabo de la Gata. Il longe la côte et offre une vue imprenable sur la mer. Le second longe également la côte, mais la côte Basque cette fois-ci. Il prend son départ à Zumaia pour arriver 12 km plus loin à Zarautz, sur la route N-634. C’est l’une des plus belles routes du Pays basque, avec ses vues exceptionnelles sur la mer.

Les plus belles routes de vacances en Europe

29 juillet 2019

Envie de partir en voyage en voiture ou en moto cette année ? Mais vous ne savez pas vraiment où aller. Les trajets en voiture peuvent parfois être assez long, et quoi de mieux pour passer le temps que d’admirer de beaux paysages ? Découvrez dans cet article les plus belles routes de France, d’Allemagne et d’Espagne.

France, Allemagne, Espagne… que choisir ?

Première destination : la France

Commençons par la côte française avec les 3 corniches. Ces trois routes relient Nice à Menton, près de la frontière italienne. Perchées à différentes hauteur, elles offrent chacun une vue différente sur le littoral. Nous vous conseillons donc d’alterner les 3 routes : la basse corniche (100m de la mer), la moyenne corniche (300m) et la grande corniche (500m).

Empruntons ensuite la route mythique de Napoléon. Suivez la N85, sur 325 kilomètres, au départ de Cannes jusqu’à Grenoble, en passant par Grasse, Castellane, Digne-les-Bains, Gap et bien d’autres.

Pour finir tout en fraîcheur, traversez les Pyrénées sur la route des cols. Cette route relie l’Atlantique à la Méditerranée, en passant par 34 des plus beaux cols des Pyrénées. Le voyage débute à d’Hendaye, en Pyrénées-Atlantiques et fini à Cerbère, en Pyrénées-Orientales. La route fait 942 km, assurez-vous donc de bien prévoir plusieurs étapes pour profiter au maximum de ces magnifiques paysages.

Deuxième destination : l’Allemagne

Un peu de féérie pour commencer, la route romantique (die Romantisch Strae) est une des plus belles routes panoramiques du monde. Elle offre une vue imprenable sur l’Allemagne du Sud, avec ses villages médiévaux, ses villes impériales, les châteaux de Louis II de Bavière et ses paysages boisés et alpins de la Bavière. Longue de plus ou moins 370 km, elle prend son départ à Wurtzbourg et se termine à Füssen, près de la frontière autrichienne.

La route suivante, la route allemande des Alpes (Deutsche Alpenstrae) se trouve également en Bavière. Mais celle-ci démarre de Lindau, au bord du Lac-de-Constance, pour finir à Berchtesgaden, à proximité de la frontière autrichienne. Cette route de 450 km traverse des paysages incroyables et divers, des petites villages, une vingtaine de lacs de montagne, ainsi que des châteaux, forteresses et abbayes.

La dernière route n’est autre que la route des crêtes de la Forêt-Noire, la route B500. Cette route d’une soixantaine de kilomètres est la plus ancienne et la plus typique des routes de la Forêt-Noire. Elle passe entre les montagnes et offre une magnifique vue sur la plaine du Rhin, jusqu’aux ballons de Vosges. Le parcours débute à Baden-Baden, la très célèbre station thermale allemande, et prend fin à Freudenstadt.

Troisième et dernière destination : l’Espagne

Attaquons directement avec une route pleine de culture : la route de l’Argent (via de la Plata). Elle traverse l’ouest de l’Espagne du nord au sud, en suivant les traces d’une ancienne voie romaine à travers les montages et vallées. Elle fut créée à la fin de l’âge de bronze et l’autoroute A66 a été construite en suivant le même axe. Elle fait la liaison sur 800 km entre Séville et Gijón.

Partons du côté sud de l’Espagne, avec la route des villages blancs d’Andalousie. Un itinéraire de 200 km qui relie Cadix à Malaga, au milieu d’un paysage couvert de champs de blés et d’oliviers, et surtout de pueblos blancos, villages blancs.

Finissons sur deux petits tronçons de route, de respectivement 24 et 12 km. Le premier suit la route ALP-822, de San José (Almeria – Andalousie) à Cabo de la Gata. Il longe la côte et offre une vue imprenable sur la mer. Le second longe également la côte, mais la côte Basque cette fois-ci. Il prend son départ à Zumaia pour arriver 12 km plus loin à Zarautz, sur la route N-634. C’est l’une des plus belles routes du Pays basque, avec ses vues exceptionnelles sur la mer.