pneus hiver obligatoires

En panne sur la route? Prudence avant tout!

02 juillet 2018

Pneu crevé, bruit inquiétant, fumée qui s’échappe du moteur, pare-brise fêlé, voyant ou signal d’alerte inconnu… Vous voilà obligé de vous arrêter sur la route.

Que faire pour affronter cette épreuve en toute sécurité?

Tomber en panne n’est jamais gai. Surtout si cette mésaventure vous arrive sur une route fréquentée, une autoroute ou, pire encore sur la route des vacances. Première étape: mettre tout le monde en sécurité.

1°) Arrêtez-vous à l’abri

Votre sécurité commence par choisir le meilleur endroit pour vous arrêter. La bande d’arrêt d’urgence ou le bord de la route sont les endroits les plus risqués: si vous le pouvez, mettez-vous le plus loin possible de la circulation. Sinon, rangez-vous aussi près que possible du bas-côté. Actionnez immédiatement vos feux de détresse si vous ne l’avez pas encore fait.

2°) Mettez tout le monde en sécurité

Dès que vous serez arrêté, votre priorité sera votre sécurité et celle de vos passagers. Enfilez votre gilet réfléchissant, qu’il vaut toujours mieux ranger dans l’habitacle, puis sortez prudemment. Notez qu’il existe une norme européenne pour les gilets de sécurité, mais le Code de la route ne prévoit pas que votre gilet doit la respecter.

Équipez ensuite vos passagers de leur gilet de sécurité. Le Code de la route ne prévoit aucune obligation en ce sens, mais les rendre plus visibles est toujours plus sûr. Faites les sortir du côté le plus sécurisé – en général le côté droit. Demandez-leur de s’éloigner du bord de la route, de préférence à l’abri d’une glissière de sécurité.

3°) Placez votre triangle de détresse

En Belgique, le Code de la route vous impose de placer le triangle de danger à une distance minimale de 30 mètres sur les routes ordinaires, et de 100 mètres sur les autoroutes. Vous éviterez ainsi aux autres usagers d’être surpris par votre véhicule. Un pas mesure en moyenne 75 cm, donc comptez 40 et 133 pas. Ne marchez jamais le dos tourné aux voitures en approche, même pour revenir!

4°) Evaluez la situation

Maintenant que tout le monde est en sécurité, vous pouvez enfin réfléchir sereinement – ou pas –  à la meilleure manière d’agir .

5°) Une dernière astuce pour la route

Que vous soyez en Belgique ou à l’étranger, en voyage ou sur un trajet habituel, pensez à placer dans votre voiture de quoi vous abriter des intempéries comme du soleil. Vous éviterez ainsi d’ajouter l’inconfort au danger!

Par exemple, l’appel au 112 est réservé aux cas d’urgence. On peut encore argumenter qu’une panne sur l’autoroute est toujours une urgence, mais par contre, appeler le 112 parce qu’on a un pneu crevé sur la petite route qui mène de Genappe à Avins risque fort de passablement énerver les services d’urgence.

Que faire en cas de panne ? Voici quelques pistes.