Je change mes plaquettes de frein moi-même

15 septembre 2020

Éléments essentiels du dispositif de sécurité de votre véhicule, les plaquettes de frein doivent être régulièrement contrôlées et remplacées. Ce sont elles qui, par effet de friction avec les disques de frein situés au niveau de chaque roue, permettent de ralentir et d’arrêter le véhicule lorsque vous freinez.

Éléments essentiels du dispositif de sécurité de votre véhicule, les plaquettes de frein doivent être régulièrement contrôlées et remplacées. Ce sont elles qui, par effet de friction avec les disques de frein situés au niveau de chaque roue, permettent de ralentir et d’arrêter le véhicule lorsque vous freinez.

Chaque véhicule est équipé de huit plaquettes de frein, insérées deux par deux dans un étrier qui va venir serrer le disque de frein au niveau de chaque roue. Ce sont des pièces qui sont appelées à s’user plus ou moins rapidement, selon l’utilisation que chacun va avoir de ses freins. En frottant le disque, avec des températures pouvant atteindre les 800°C, chaque plaquette va perdre un peu de sa garniture. Des plaquettes neuves peuvent avoir une épaisseur située entre 12 et 18 mm. Avec l’usure, celle-ci se réduit considérablement. Quand elle n’est plus que de 3 mm, il temps de remplacer les éléments.

Quand faut-il changer les plaquettes de frein ?

De plus en plus de véhicules sont munis d’un témoin d’usure, qui permet d’indiquer, au niveau du tableau de bord le moment de vérifier les plaquettes.

La plupart du temps, les freins à disque sont aussi équipés d’un indicateur d’usure. Il s’agit d’un morceau de métal fixé sur la plaquette qui, lorsqu’il entre en contact avec le disque de frein, produit l’émission d’un bruit aigu à chaque freinage.

Si vous entendez un tel bruit, si vous ressentez des vibrations au niveau de la pédale de freins, ou si un blocage se produit au moment où vous freinez, il est temps de contrôler vos plaquettes. De manière générale, il est recommandé de les remplacer tous les 30.000 kilomètres.

Bien choisir ses plaquettes de frein

Avant de sélectionner vos futures plaquettes de frein, il est important de préciser qu’il faut changer simultanément les plaquettes d’un même essieu.

Le choix des plaquettes de frein est aussi important.

Il faut notamment être vigilant à la marque de l’étrier de frein et à la forme de la plaquette de frein. Remplacez les plaquettes de frein d’origine par d’autres qui ont les mêmes dimensions. Les plaquettes montées sur l’essieu avant sont différentes de celles montées sur celui situé à l’arrière.

Il est possible de trouver les références utiles sur les plaquettes de frein à remplacer ou encore dans le manuel du constructeur.

En cas de doute, demandez conseil auprès des professionnels des équipes d’Auto5 dans un de nos centres : https://centres.auto5.be/

Sur Auto5.be, vous pourrez également consulter et/ou commander vos nouvelles plaquettes : https://www.auto5.be/fr/c/48114-plaquette-de-frein.html

Comment changer ses plaquettes de frein soi-même ?

Changer ses plaquettes de frein soi-même implique quelques notions de mécanique. Voici les principales étapes de l’opération.

  1. Démonter la roue

Alors que votre véhicule est toujours au sol, commencez par desserrer les écrous de la roue. A l’aide d’un cric, soulevez le véhicule. Assurez-vous de sécuriser l’opération en plaçant un support, une chandelle par exemple, qui maintiendra la voiture surélevée.

Enlevez ensuite l’ensemble des écrous et retirez la roue.

  1. Desserrer l’étrier

Il vous faudra ensuite desserrer ou retirer l’étrier de la voiture à l’aide d’une clé.

S’il s’agit d’un étrier flottant, qui est le système le plus répandu, il faudra ensuite dévisser le haut ou le bas d’un étrier en ayant pris soin de préalablement débrancher le câble du témoin d’usure des plaquettes, si votre véhicule en est équipé.

Les plaquettes sont collées au disque de frein. A l’aide d’un tournevis inséré entre la plaquette intérieure et le disque de frein, vous pouvez facilement repousser le piston.

  1. Enlever les plaquettes usées

A partir de ce moment, en faisant pivoter l’étrier, vous accéderez facilement aux plaquettes.

Enlevez d’abord les ressorts anti-vibration, en prenant bien soin de regarder comment ils étaient installés. Ces ressorts sont là pour coincer les plaquettes contre l’étrier, ce qui les empêche de vibrer et donc de faire du bruit.

Enlevez ensuite les plaquettes pour pouvoir comparer l’usure des deux plaquettes d’un même essieu. L’usure des plaquettes d’un même essieu doit être comparable. Si ce n’est pas le cas, il faut faire vérifier le système de freinage par un professionnel.

  1. Nettoyer l’étrier

Une fois les anciennes plaquettes enlevées, on procédera au nettoyage de l’étrier à l’aide d’un nettoyant adapté. On en profitera aussi pour vérifier que l’étrier est bien graissé et qu’il coulisse bien.

  1. Installer les nouvelles plaquettes

Repoussez ensuite complètement le piston, afin de disposer de suffisamment d’espace pour insérer les nouvelles plaquettes, dont la garniture est plus épaisse.

Installez les plaquettes et replacez ensuite les ressorts anti-vibration.

  1. Replacer l’étrier

Vous pourrez ensuite repositionner l’étrier. Vérifiez que les plaquettes sont bien positionnées avant de resserrer les éléments avec des vis de fixation neuves, souvent livrées avec les plaquettes.

  1. Nettoyer le disque de frein avant de replacer la roue

Maintenant que les plaquettes neuves sont installées et que l’étrier a été remis en place, nettoyez le disque avec un nettoyant frein, afin d’éliminer les éventuelles traces de graisses laissées là par mégarde. Replacez ensuite la roue et serrez les écrous. Libérez la voiture de son support à l’aide d’un cric et reposez-la au sol. Serrez une dernière fois les écrous de la roue.

Si la voiture dispose d’un témoin d’usure des plaquettes, n’oubliez pas de reconnecter le câble.

  1. Pomper sur le pédale de frein à vide

Dès que l’ensemble des éléments a été replacé, démarrez le moteur et appuyez trois ou quatre fois sur la pédale de frein pour qu’elle s’enfonce de quelques centimètres, jusqu’à ce que la pédale résiste, de manière à correctement serrer les plaquettes sur le disque. Evitez d’appuyer intensément sur la pédale.

Avant de reprendre la route, vérifiez le liquide de frein et faites l’appoint si nécessaire. Une période de rodage de plus ou moins 500 kilomètres est nécessaire à de nouvelles plaquettes. Roulez donc prudemment.

Le remplacement des plaquettes de frein est une opération délicate dont dépend votre sécurité et celle des autres. Il vaut dès lors mieux la confier à des professionnels. Les équipes d’Auto5 seront ravies de contrôler vos plaquettes et de vous conseiller dans les opérations d’entretien à mener sur votre véhicule.

Chez Auto5, nous vous proposons le forfait all-in plaquettes + montage pour un prix imbattable ! Prenez RDV en quelques clics ici : https://www.auto5.be/fr/-cms-forfaits-freinage.html

Je change mes plaquettes de frein moi-même

15 septembre 2020

Éléments essentiels du dispositif de sécurité de votre véhicule, les plaquettes de frein doivent être régulièrement contrôlées et remplacées. Ce sont elles qui, par effet de friction avec les disques de frein situés au niveau de chaque roue, permettent de ralentir et d’arrêter le véhicule lorsque vous freinez.

Éléments essentiels du dispositif de sécurité de votre véhicule, les plaquettes de frein doivent être régulièrement contrôlées et remplacées. Ce sont elles qui, par effet de friction avec les disques de frein situés au niveau de chaque roue, permettent de ralentir et d’arrêter le véhicule lorsque vous freinez.

Chaque véhicule est équipé de huit plaquettes de frein, insérées deux par deux dans un étrier qui va venir serrer le disque de frein au niveau de chaque roue. Ce sont des pièces qui sont appelées à s’user plus ou moins rapidement, selon l’utilisation que chacun va avoir de ses freins. En frottant le disque, avec des températures pouvant atteindre les 800°C, chaque plaquette va perdre un peu de sa garniture. Des plaquettes neuves peuvent avoir une épaisseur située entre 12 et 18 mm. Avec l’usure, celle-ci se réduit considérablement. Quand elle n’est plus que de 3 mm, il temps de remplacer les éléments.

Quand faut-il changer les plaquettes de frein ?

De plus en plus de véhicules sont munis d’un témoin d’usure, qui permet d’indiquer, au niveau du tableau de bord le moment de vérifier les plaquettes.

La plupart du temps, les freins à disque sont aussi équipés d’un indicateur d’usure. Il s’agit d’un morceau de métal fixé sur la plaquette qui, lorsqu’il entre en contact avec le disque de frein, produit l’émission d’un bruit aigu à chaque freinage.

Si vous entendez un tel bruit, si vous ressentez des vibrations au niveau de la pédale de freins, ou si un blocage se produit au moment où vous freinez, il est temps de contrôler vos plaquettes. De manière générale, il est recommandé de les remplacer tous les 30.000 kilomètres.

Bien choisir ses plaquettes de frein

Avant de sélectionner vos futures plaquettes de frein, il est important de préciser qu’il faut changer simultanément les plaquettes d’un même essieu.

Le choix des plaquettes de frein est aussi important.

Il faut notamment être vigilant à la marque de l’étrier de frein et à la forme de la plaquette de frein. Remplacez les plaquettes de frein d’origine par d’autres qui ont les mêmes dimensions. Les plaquettes montées sur l’essieu avant sont différentes de celles montées sur celui situé à l’arrière.

Il est possible de trouver les références utiles sur les plaquettes de frein à remplacer ou encore dans le manuel du constructeur.

En cas de doute, demandez conseil auprès des professionnels des équipes d’Auto5 dans un de nos centres : https://centres.auto5.be/

Sur Auto5.be, vous pourrez également consulter et/ou commander vos nouvelles plaquettes : https://www.auto5.be/fr/c/48114-plaquette-de-frein.html

Comment changer ses plaquettes de frein soi-même ?

Changer ses plaquettes de frein soi-même implique quelques notions de mécanique. Voici les principales étapes de l’opération.

  1. Démonter la roue

Alors que votre véhicule est toujours au sol, commencez par desserrer les écrous de la roue. A l’aide d’un cric, soulevez le véhicule. Assurez-vous de sécuriser l’opération en plaçant un support, une chandelle par exemple, qui maintiendra la voiture surélevée.

Enlevez ensuite l’ensemble des écrous et retirez la roue.

  1. Desserrer l’étrier

Il vous faudra ensuite desserrer ou retirer l’étrier de la voiture à l’aide d’une clé.

S’il s’agit d’un étrier flottant, qui est le système le plus répandu, il faudra ensuite dévisser le haut ou le bas d’un étrier en ayant pris soin de préalablement débrancher le câble du témoin d’usure des plaquettes, si votre véhicule en est équipé.

Les plaquettes sont collées au disque de frein. A l’aide d’un tournevis inséré entre la plaquette intérieure et le disque de frein, vous pouvez facilement repousser le piston.

  1. Enlever les plaquettes usées

A partir de ce moment, en faisant pivoter l’étrier, vous accéderez facilement aux plaquettes.

Enlevez d’abord les ressorts anti-vibration, en prenant bien soin de regarder comment ils étaient installés. Ces ressorts sont là pour coincer les plaquettes contre l’étrier, ce qui les empêche de vibrer et donc de faire du bruit.

Enlevez ensuite les plaquettes pour pouvoir comparer l’usure des deux plaquettes d’un même essieu. L’usure des plaquettes d’un même essieu doit être comparable. Si ce n’est pas le cas, il faut faire vérifier le système de freinage par un professionnel.

  1. Nettoyer l’étrier

Une fois les anciennes plaquettes enlevées, on procédera au nettoyage de l’étrier à l’aide d’un nettoyant adapté. On en profitera aussi pour vérifier que l’étrier est bien graissé et qu’il coulisse bien.

  1. Installer les nouvelles plaquettes

Repoussez ensuite complètement le piston, afin de disposer de suffisamment d’espace pour insérer les nouvelles plaquettes, dont la garniture est plus épaisse.

Installez les plaquettes et replacez ensuite les ressorts anti-vibration.

  1. Replacer l’étrier

Vous pourrez ensuite repositionner l’étrier. Vérifiez que les plaquettes sont bien positionnées avant de resserrer les éléments avec des vis de fixation neuves, souvent livrées avec les plaquettes.

  1. Nettoyer le disque de frein avant de replacer la roue

Maintenant que les plaquettes neuves sont installées et que l’étrier a été remis en place, nettoyez le disque avec un nettoyant frein, afin d’éliminer les éventuelles traces de graisses laissées là par mégarde. Replacez ensuite la roue et serrez les écrous. Libérez la voiture de son support à l’aide d’un cric et reposez-la au sol. Serrez une dernière fois les écrous de la roue.

Si la voiture dispose d’un témoin d’usure des plaquettes, n’oubliez pas de reconnecter le câble.

  1. Pomper sur le pédale de frein à vide

Dès que l’ensemble des éléments a été replacé, démarrez le moteur et appuyez trois ou quatre fois sur la pédale de frein pour qu’elle s’enfonce de quelques centimètres, jusqu’à ce que la pédale résiste, de manière à correctement serrer les plaquettes sur le disque. Evitez d’appuyer intensément sur la pédale.

Avant de reprendre la route, vérifiez le liquide de frein et faites l’appoint si nécessaire. Une période de rodage de plus ou moins 500 kilomètres est nécessaire à de nouvelles plaquettes. Roulez donc prudemment.

Le remplacement des plaquettes de frein est une opération délicate dont dépend votre sécurité et celle des autres. Il vaut dès lors mieux la confier à des professionnels. Les équipes d’Auto5 seront ravies de contrôler vos plaquettes et de vous conseiller dans les opérations d’entretien à mener sur votre véhicule.

Chez Auto5, nous vous proposons le forfait all-in plaquettes + montage pour un prix imbattable ! Prenez RDV en quelques clics ici : https://www.auto5.be/fr/-cms-forfaits-freinage.html